mercredi 1 juin 2005

Banc en pin à queues droites


Ce projet se veut mon tout premier. Aux allures simples, il a tout de même nécessité plusieurs heures de travail manuel. Le plus complexe étant bien sûr la précision nécessaire pour l’emboîtement des queues droites (tenons et mortaises). Point intéressant de ce projet : même sans colle (pour les tenons), il aurait été très stable, voir même démontable. Mais j’ai tout de même appliqué de la colle pour assurer sa solidité.