samedi 1 juillet 2006

Sous-plats en liège, noyer noir et cerisier


Suite à une idée de ma copine et à l'accumulation de bouchons de liège, j'ai finalement conçu un modèle de cadre dans le but de confectionner des sous-plats.

Voici le plan 3D : 



Essence de bois : noyer noir et cerisier
Le bois utilisé pour ce projet provient de retailles, étant donné la petite quantité de bois nécessaire (merci Francis). Le noyer noir est un bois plutôt rare et vraiment magnifique. J'ai de plus opté pour le cerisier comme second bois dans le but d'obtenir un très beau contraste. 

Construction
La construction est plutôt simple. Il suffit de concevoir une baguette de 3/4 de pouce par 3/4 de pouce, de faire une rainure de 1/8 de pouche dans celle-ci, puis de la couper en quatre morceaux, avec les joints à 45 degrés, le tout avec le plus de précision possible. Une scie à onglets a été utilisée, mais une boîte à recaler, avec un guide à 45 degrés aurait aussi très bien fait l'affaire.

Il faut par la suite couper un morceau d'environ 5 1/2po x 5 1/2po de MDF de 1/8 de pouche d'épaisseur, puis emboîter ce dernier dans le cadre créé à partir des quatre morceaux de bois rainurés.
L'étape suivante est de faire une rainure sur les coins, pour y insèrer une languette de bois contrastante par la suite. Une biscuiteuse ou un guide à 45 degrés sur un banc de scie font très bien l'affaire. Les deux façons sont bonnes.

Il reste par la suite à se tailler 4 languettes du bois constrastant, de la bonne épaisseur, de bien les coller dans les rainures à 45 degrés, de bien serrer le tout, puis de laisser sècher.

Une fois sec, bien couper l'excédent de bois qui dépasse (les bouts des languettes), puis sabler le tout au papier sablé Grit 100 ou 120, puis 150, voir 220. 

La dernière étape, après la finition décrite ci-dessous, est bien sûr de placer et de coller les bouchons. Un fusil à colle chaude a été utilisé pour fixer les bouchons au MDF. Une ou deux goutes de colle suffit par bouchon. Une fois collé, laissé sècher un peu et mettez le à l'épreuve ! Ce sous-plat devrait durer des années !
Finition : Gomme-laque ("Shellac")
Pour la finition, j'ai opté pour 3 couches de gomme-laque. Ce type de finition conserve la couleur naturel du bois, en plus de faire ressortir le grain davantage. Le constraste entre le noyer noir et le cerisier est encore plus apparent ! 

Dimensions finales
Longueur : 6 3/4 pouces.
Largeur : 6 3/4 pouces.
Hauteur : 3/4 pouces (env. 1po avec les bouchons).

Matériaux utilisés
- Noyer noir
- Cerisier
- Colle d'ébénisterie
- Gomme-laque "Bulls Eye Seal Coat", de Zinsser
- 18 bouchons de liège (18 pour chaque sous-plat)
- Petit morceau de MDF 1/8 de pouce d'épaisseur. 

Difficultés rencontrées
- Les angles à 45 degrés doivent être très précis. Si une scie à onglet est utilisée, elle doit être très précise.
- Travail plutôt minutieux étant donné la faible grosseur des pièces. 

Résultat final
Je suis très satisfait du résultat final. Je m'attendais à quelque chose de bien, mais je suis agréablement surprit. Le constraste du noyer foncé et du cerisier plus clair est magnifique. Le grain aussi, mis en valeur par la finition, protègera cet "outil de cuisine" pour lontemps ! Un merci spécial à Anne pour avoir réalisé une partie du travail, et pour son idée originale, ainsi qu'à Francis son aide précieuse à nouveau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire