jeudi 1 octobre 2009

Établi utilitaire à tout épreuve


Depuis la confection de mon établi traditionnel / moderne en hêtre, je songeais à me faire un établi différent, pour la finition, la peinture, la mécanique, ou autre travail plus salissant. Mais j'attendais le bon moment, la bonne idée. Et puis dernièrement, j'ai eu la chance de me procurer un dessus d'établi sur mesures en acier inoxydable à prix raisonable (merci Yves !). En effet, j'ai fait faire une pièce de 24 pouces par 60 pouces, avec un "backsplash" de 4 pouces à l'arrière, d'une "épaisseur" de 1 pouce et demi, le tout, soudé parfaitement. Il ne restait maintenant qu'à concevoir un plan de structure qui pourrait recevoir cette belle pièce !




Structure
La structure est faite de pin brute acheté à la scierie. Du pin commun 3-4 de 2 pouces d'épais était suffisant pour un tel projet (c'est un atelier après tout !). Le prix étant abordable, je l'ai préféré à d'autres essences. De plus, le MDF ajouté à cette structure ajoute déjà beaucoup de poids et de stabilité au projet. C'était la première fois que je travaillais avec un bois mou, après avoir touché au hêtre et à l'érable. Un bois qui se travaille facilement, mais qui est aussi beaucoup plus fragile. Du moins, pour le prix et une telle épaisseur (voir photos), ce fût amplement suffisant.

Je ne rentrerai pas dans les détails de la structure puisque les plans Sketchupci-haut vous montre les dimenssions, rainures et languettes nécessaires. Du moins, je peu résumer le tout en spécifiant que des pattes d'un peu plus de 3 pouces par 3 pouces soutiennent cet établi. Des côtés et l'arrière en MDF viennent s'insèrer dans les rainures appropriées. De plus, mis à part la colle à bois standard, des vis à bois ont été ajoutées pour fixer les traverses aux montants qui relient les pattes entres-elles.

Finalement, une tablette en MDF a été ajoutée sur les traverses du bas. Celle-ci a été recouverte d'une retaille de Formica, ce qui lui procurera une durée de vie supérieure.






















Tiroirs
Après avoir complété la structure de l'établi, j'ai ajouté 2 tiroirs d'environ 8 pouces de haut. Ceux-ci ont des glissières à pleine extension, ce qui leur permet d'ouvrir au maximum. Il sont fait à partir de retailles de l'atelier, soit de contreplaqué 3/4" et 1/2". Leur façade de type "shaker" est fait à partir des restes de pin que j'avais ainsi que de panneaux de particules d'érable 1/4". En sommes, j'ai utilisé le maximum de retailles que je possédais déjà pour ce projet.











Finition
Afin de protéger ce "meuble", j'ai simplement appliqué 2 couches d'huile d'abrasin après avoir sablé le tout au grit 150.

Surface de travail
Le dessus en acier inoxydable (16 gauge) a été ajouté à la fin du projet, après avoir conçu une plateforme de 24" x 60" en MDF. J'ai simplement collé ensemble 2 panneaux d'MDF 3/4", ajouté un morceau de pin d'un demi pouche par 6 pouces de haut à l'arrière, puis collé le dessus en métal. À cet fin, j'ai utilisé de la colle "No more nails" qui a très bien fait le travail. À noter que la surface en MDF a été vissée par le dessous à l'aide d'équerres, afin que celui-ci puisse être enlevé si j'ai à déplacer le meuble éventuellement. Car avec le dessus en MDF, la structure et le recouvrement en acier inoxydable, cet établi utilitaire est très lourd, tout à fait l'effet recherché pour une bonne stabilité !




Conclusion
En sommes, et bien, c'est ma copine qui voudrait cet "îlot de cuisine" au rez-de-chaussée plutôt qu'au sous-sol ! Mais bon, il faut bien parfaire ses connaissances et habiletés quelque part. Cet établi me servira longtemps, à peu près rien n'en viendra à bout et je pourrai ainsi ménager mon établi en bois massif qui doit avant tout servir au travail du bois seulement !

Des remerciements à Anne et Alex (le petit nouveau dans la famille) qui ont endurés le bruit des dernières semaines, et qui m'ont surtout permis de passer ces quelques heures à travailler sur ce projet ! De plus, un merci spécial à Yves pour le dessus en acier inoxydable qui m'a inspiré pour ce projet !

1 commentaire:

  1. Salut Tomy,
    Quand j'ai vu ton établi en Hêtre et que tu disais que c'était ton premier, je me demandais pourquoi un premier ? car un établi c'est suffisant non pour un atelier !
    Et là je vois l'utilité d'avoir plus d'un établi... Et je te remercie pour les images et infos. Je veux m'en faire un et les tiens sont d'une inspiration tout ce qu'il faut ! WOW ! Merci .
    Bravo !
    Luc D.
    Magog

    RépondreSupprimer